19 mai 2009

Soirée "Apportez votre livre !"

Le concept de cette soirée m'a été conseillé par ma copine Emmanuelle.
Le principe est simple : vous invitez quelques amis (qui ne se connaissent pas forcément) et vous demandez à chacun de porter un livre "coup de cœur" (aussi bien roman que BD ou livre de recettes) et quelque chose à grignoter ou à boire. L'idée est que chacun fasse découvrir aux autres le livre de son choix, et peut-être donne envie à certains de s'y plonger. L'idée secondaire est de passer une soirée en bonne compagnie sans passer la moitié du temps dans la cuisine... ce qui me convenait carrément !

Nous avons donc testé cette soirée, en petit comité pour une première...

DSC_0027
Le choix des participants

Philo, elle a choisi de faire découvrir le l'écrit sous toutes ses formes. Elle avait ainsi choisi une grande enveloppe des éditions Mot@Mot autour du mot Carte. Elle nous a fait partager son enthousiasme et son impatience à l'idée de découvrir les petites surprises contenues dans cette enveloppe. En effet, il existe tant de nuances autour du mot Carte. Chaque créateur a laissé libre cours à son imagination. "L'écrit peut toujours surprendre, et il existe des livres pour tous les goûts" a-t-elle conclu, facétieuse.

Sonia avait décidé de nous parler d'un auteur bordelais injustement oublié. Raymond Guérin est une figure littéraire importante de l'après-guerre. Sonia n'a pas retrouvé dans sa bibliothèque l'œuvre initialement choisie qui était La peau dure ou le monologue de 3 sœurs liées par un même tragique destin à la fin des années 40. Elle a donc porté Les poulpes un pavé de 600 pages qui reprend l'expérience concentrationnaire de l'auteur. Parler des camps de concentration avec réalisme et d'une plume enjouée, c'est apparemment la prouesse de Guérin.

Sabine a d'abord entendu Alexandre Jollien parler sur France Inter, et très émue par son témoignage, a acheté par la suite Le métier d'homme. A. Jollien, qui a été victime d'un accident à sa naissance, et qui en a gardé des séquelles physiques, expose dans ce court essai philosophique, comment dépasser nos difficultés. Ainsi l'auteur transforme cette faiblesse dite par les autres en une force formulée par lui.

Alexandre avait choisi Moby Dick de Melville, un fantastique roman d'aventures, que malheureusement, certains considèrent encore comme de la littérature jeunesse. Pourtant, Moby Dick est un roman initiatique, qui a marqué des générations, en commençant par Barack Obama qui le considère comme son livre de chevet. Alexandre nous a expliqué combien il avait été entraîné, à l'instar de l'équipage, par le Capitaine Achab dans sa quête, devenue mystique, de la baleine blanche.

Quant à moi, j'avais choisi un roman sorti en 2003 Le diable sur les épaules écrit par une auteure et poète américaine. J'avais été immensément touchée à la fois par l'écriture sensible et presque lyrique, et par l'histoire de Paula, son frère Julian et leur femme de ménage Sola. A travers les 3 monologues des protagonistes, nous découvrons peu à peu le silence qui les lie, celui d'un événement traumatique qu'ils ont tu pendant des années. C'est ce lien invisible qui va délier une parole salvatrice et ramènera avec elle ces âmes tourmentées dans le tourbillon de la vie.

Bien que nous nous connaissons tous très bien, nous avons abordé ce soir là des sujets plus inhabituels tels que les romans qui nous ont marqués, ceux qu'on n'a jamais compris... C'était à la fois profond et pas du tout prise de tête. Je pense que le choix de chacun était loin d'être anodin. A la fin certains ont échangé des bouquins. C'était aussi très convivial car mes copines avaient toutes amené des tartes (aux asperges, à la tomate et moutarde, au citron...) et le fait de découvrir le repas a aussi fait intégralement partie de la fête.

A refaire !

Rosa Rose



 

Posté par Philo et Rosa à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Soirée "Apportez votre livre !"

Nouveau commentaire